Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Est-de-l’Île-de-Montréal
AccueilCourrierPortail du Québec
augmenter la taille du texteDiminuer la taille du texteimprimer
Au service des jeunes et des familles

Bienvenue sur le site Web du Centre jeunesse de Laval. La population lavalloise, ainsi que le public en général,dispose désormais d'une source d'information supplémentaire afin de mieux connaître nos services et d'y avoir accès.

Nous vous invitons à consulter les diverses sections du site, que ce soit pour savoir comment faire un signalement lorsque vous jugez qu'une situation compromet la sécurité ou le développement d'un enfant ou d'un jeune, pour faire carrière ou pour un stage chez nous, pour devenir famille d'accueil, pour faire du bénévolat, pour les services d'adoption ou pour connaître les dernières nouvelles. Bonne visite et revenez nous voir souvent!

__________________________________

LE Bilan des DPJ 2016

Les mauvais traitements psychologiques - un mal silencieux

Laval, le 14 juin 2016 – Dans le cadre de leur 13e Bilan annuel, les directrices et les directeurs de la protection de la jeunesse, aussi directeurs provinciaux (DPJ-DP) souhaitent sensibiliser la population aux mauvais traitements psychologiques. Introduits en 2006, lors de la révision de la Loi sur la Protection de la jeunesse, comme motifs pouvant compromettre la sécurité et le développement des enfants, les mauvais traitements psychologiques sont un mal silencieux dont on parle encore trop peu. C'est pourquoi les DPJ-DP prennent la parole pour expliquer et témoigner des impacts dévastateurs que les mauvais traitements psychologiques peuvent causer chez les enfants.

Les mauvais traitements psychologiques peuvent prendre différentes formes comme celle qui vise directement les enfants qui subissent alors de l'indifférence, du dénigrement, du rejet affectif, des menaces ou de l'exploitation. D'autres enfants sont touchés plus indirectement par exemple, lors d'un conflit sévère de séparation des parents ou lorsqu'ils sont témoins de violence conjugale. Les mauvais traitements psychologiques se manifestent dans les familles, sans égard aux classes sociales, à la scolarisation, ou aux types de familles. L'enfant victime de mauvais traitements perçoit qu'il est mauvais, ne vaut rien, n'est pas aimé, n'est pas désiré, qu'il peut être en danger, en plus de se croire la cause de tous les problèmes de sa famille.

La multitude de recherches et d'études faites sur le sujet ne laisse plus de doute. Cette problématique est une forme répandue de maltraitance envers les enfants et fait d'importants ravages chez ceux qui en sont victimes. Les mauvais traitements psychologiques ont des répercussions sur le plan affectif, social, cognitif et physique des enfants. Certains présenteront de l'anxiété, des symptômes dépressifs importants, des troubles d'attention, des difficultés scolaires, des troubles sérieux de comportements. Des exemples sont présentés dans une vidéo dévoilée par les DPJ-DP, dans le cadre de leur bilan annuel: https://youtu.be/q0O54Ccclyc.

Portrait lavallois

Dans la dernière année 2015-2016, le DPJ-DP au CISSS de Laval a retenu 1 453 signalements. C'est une hausse de 11 %. Les signalements pour mauvais traitements psychologiques ont représentés 18,6 % des signalements totaux retenus soient en augmentation par rapport à l'année dernière. Chez les enfants dont la situation est prise en charge par le DPJ, les mauvais traitements psychologiques viennent au second rang des facteurs de compromission derrière la négligence et le risque de négligence. Chaque parole et chaque geste peuvent laisser chez l'enfant une blessure, une empreinte, comme les traces laissées sur une feuille qu'on froisse. Notre responsabilité est d'agir ensemble pour la garder intacte, afin que chaque enfant puisse y dessiner une image de lui-même toute en couleurs et en lumières, une image qui lui permettra de garder espoir et de marcher la tête haute vers l'avenir.

Rappelons que tout citoyen lavallois peut en tout temps faire un signalement en composant le 450 975-4000, et ce, de façon tout à fait confidentielle.

Pour consulter le Bilan des DPJ 2016 :  bit.ly/bilanDPJ2016  

NOUVELLES

À compter du 1er avril 2015, le Centre jeunesse de Laval intègre le nouveau Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, constitué de la fusion de l’ensemble des installations suivantes :

Hôpital de la Cité-de-la-Santé, Centre ambulatoire, Centre de services ambulatoires de soins psychiatriques, Centre intégré de services de première ligne de l’ouest de l’Île, CLSC des Mille-Îles, CLSC du Marigot, CLSC du Ruisseau-Papineau, CLSC de Sainte-Rose, Centre d’hébergement Fernand-Larocque, Centre d’hébergement Idola-Saint-Jean, Centre d’hébergement de la Pinière, Centre d’hébergement Rose-de-Lima, Centre d’hébergement de Sainte-Dorothée, Hôpital juif de réadaptation, Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement (CRDITED) de Laval, Centre jeunesse de Laval (CJL), Centre de réadaptation en dépendance Laval.

Pour en savoir plus sur le CISSS de Laval, visitez le site lavalensante.com  

____________

____________

Nomination de madame DANIÈLE DULUDE au poste de PDGA du CISSS de Laval

12 mars 2015 - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, annonce la nomination de madame Danièle Dulude à titre de présidente-directrice générale adjointe (PDGA) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, qui sera officiellement institué le 1er avril 2015 en vertu de la Loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l'abolition des agences régionales.

COMMUNIQUÉ

__________

Nomination de madame Caroline Barbir au poste de PDG du CISSS de Laval

6 mars 2015 - Le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, annonce la nomination de madame Caroline Barbir à titre de présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, qui sera officiellement institué le 1er avril 2015 en vertu de la Loi modifiant l'organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l'abolition des agences régionales. La nomination de la présidente-directrice générale est la première étape de la mise en œuvre du CISSS de Laval.

COMMUNIQUÉ

Source : Ministère de la Santé et des Services Sociaux

_____________________________

Le Centre jeunesse de Laval à l'honneur

Laval, le 28 octobre 2014 – L'Association des centres jeunesse du Québec (ACJQ) a profité de son 11e congrès portant sur L'innovation au service des enfants et des familles pour remettre ses Prix d'excellence. Ces prix reconnaissent des initiatives novatrices ainsi que l'engagement exceptionnel de certaines personnes et organisations à la cause de la protection et du développement de l'enfance.

Le Prix Reconnaissance de carrière honore un employé du réseau des centres jeunesse qui s'est démarqué par sa contribution exceptionnelle au développement et à la qualité des services offerts aux jeunes en difficulté et à leur famille. Cette année, ce Prix a été remis à madame Danièle Dulude, directrice générale du Centre jeunesse de Laval. Madame Dulude a consacré sa vie professionnelle au mieux-être des jeunes, des familles et des personnes vulnérables. Elle a débuté sa carrière en 1979, à la Maison Notre-Dame de Laval, constituante de l'actuel Centre jeunesse de Laval. 35 ans plus tard, elle y travaille encore, avec autant de dévouement, et toujours dans le but de contribuer au bien-être des jeunes en difficulté. Madame Dulude s'est aussi impliquée au niveau provincial en participant à différents comités ministériels et en siégeant sur le Conseil d'administration de l'ACJQ.

De plus, le Prix Expérience d'intervention clinique a été décerné au Centre jeunesse de Laval pour la création du Pavillon Le Passage. Le Passage est une ressource d'hébergement novatrice visant la réinsertion sociale des jeunes de 16 à 20 ans qui présentent des problèmes de santé mentale. Cette ressource leur permet de vivre la délicate transition entre la fin de l'adolescence et le début de l'âge adulte et de se préparer à la vie autonome.

COMMUNIQUÉ    

Postuler à un emploi !